AOC Terrasses du Larzac, Clairette du Languedoc et Coteaux du Languedoc

 

 Accueil
Remonter
Actualités
Historique
De la vigne au vin
Les vins
Revue de Presse
cavistes partenaires
Acces au Domaine

 

CLAIRETTE BLANCHE 2013
aoc Clairette du languedoc

Sol : galets roulés et graves

Cépage : 100% Clairette Blanche

Vendanges : manuelles avec tri systématique

Production : 35 hl/ha – 6.000 bouteilles

Vinification : Egrappage, foulage, courte macération pelliculaire, une pressée, débourbage à froid, thermorégulation puis vinification traditionnelle 30% en fûts et 70% en cuve, sur lies. Fermentation alcoolique spontanée avec levures endogènes. Fermentation malolactique spontanée.

Elevage : élevage de 9 mois sur lies. Décantation naturelle par les frimas de l’hiver.

Mise en bouteille : au domaine avec une filtration légère afin de préserver au mieux la structure du vin.


 

 

 

 -oOo-

 

 

 

 


 

 

 

Millésime : encore une fois, la tramontane descendue du Larzac apporte de la fraîcheur. Bonnes maturités phénoliques et minéralité sont au rendez-vous. Un superbe équilibre entre acidité et fraîcheur, pour des vins à la fois frais et concentrés. Un grand millésime !

Robe : une robe brillante aux reflets dorés

Nez : minéral avec des arômes d’amandes douces, de fruits exotiques, d’agrumes, de fenouil et d’anis

Bouche : en bouche, gras et rondeur apportent de la texture.
Au final un vin très élégant et long en bouche.

 

Garde / Capacité de vieillissement : déjà agréable à boire – potentiel de garde de cinq à sept ans

Température de service : 12-13°

Suggestions gastronomiques : vin de gastronomie par excellence, cette Clairette du Languedoc accompagnera vos Saint Jacques, tellines au beurre d’ail, lotte au bacon et autre poissons en sauce, ainsi que les viandes blanches crème champignons ou un plateau de fromages après 4 ou 5 ans de garde… Excellent aussi avec une raclette !
 

Revue de presse

Clairette Blanche 2013 Clairette du Languedoc - 90/ 100

Belle robe jaune d’or soutenue, très lumineuse et limpide, avec une assez bonne viscosité, belle présentation. Le nez est riche, il développe des notes de raisin rôti, de fruits blancs ; viennent ensuite des notes beurrées et de viennoiserie avec des touches florales (acacia) de cire d’abeille et de pollen ; on perçoit aussi des fruits secs voire des notes de cerneau de noix ; c’est assez complexe et évolutif. En bouche, on a un vin très souple avec une attaque d’un bon volume, puissante et qui affiche beaucoup de gras. A l’évolution, on garde cette générosité, cette souplesse avec un bon compromis gras/fraîcheur. L’ensemble est bien fait, avec de l’originalité, on retrouve ces parfums d’amande et noisette qui sont accompagnés d’arômes vanillés persistants. C’est un vin blanc pour la table.
D.V.E. vous en dit plus :
typicité et personnalité pour ce vin gras à privilégier pour une cuisine gastronomique.
Accord Mets & Vin :
Ecrevisses à la crème ou filet de rascasse au fenouil
 

Clairette Blanche 2013 Clairette du Languedoc -  sur

Un nez stimulé par le bois, caramélisé, vanillé et grillé. Pour autant, les notes florales de la clairette sont bien présentes. La bouche est savoureuse, de la réglisse, du caramel et du fruit bien mûr. Le tout tenu dans un bel équilibre, tendre et fringant. De quoi redonner des lettres de noblesse à la clairette. Conseillé avec une lotte au bacon. Guide Hubert
 

Clairette Blanche 2013 Clairette du Languedoc – 88/100

Robe d'un bel soutenu. Joli nez de fruits blancs, d'infusion, d'amande. Bouche souple et digeste, aux saveurs pures et authentiques. On est proche de la matière, des arômes. La corpulence n'écrase pas tout sur son chemin. Un blanc de gastronomie - Guide Gilbert & Gaillard